Serveur informatique

Discussion dans 'Discussions Générales' démarrée par PH-Mina, Avr 13, 2009.

  1. PH-Mina

    PH-Mina Administrator Membre de l'équipe

    Utilisations
    Les principales utilisations d'un serveur sont :
    * Serveur de fichiers (anglais file server) : le serveur est utilisé pour le stockage et le partage de fichiers. Les fichiers placés dans les mémoire de masse du serveur peuvent être manipulés simultanément par plusieurs clients.
    * Serveur d'impression : le serveur est utilisé comme intermédiaire entre un ensemble de clients, et un ensemble d'imprimantes. Chaque client peut envoyer des documents à imprimer à une des imprimantes reliée au serveur.
    * Serveur de base de données : le serveur est utilisé pour stocker, et manipuler des données contenues dans une ou plusieurs bases de données et partagées entre plusieurs clients.
    * Serveur de courrier : le serveur est utilisé pour stocker et transmettre du courrier électronique. Le courrier partant est transmis au serveur du destinataire. Le courrier arrivé est stocké sur le serveur et est consultable par le client.
    * Serveur web : le serveur stocke et manipule les pages d'un site Web, et les transmets sur demande au client (voir navigateur web).
    * Serveur de jeu : Le serveur arbitre et suit l'évolution d'un jeu. Il met en communication les différents joueurs d'un jeux en ligne multijoueur.
    * Serveur d'applications : est un terme générique pour désigner un serveur qui effectue les traitements d'un ou plusieurs logiciels applicatif à architecture client/serveur.
    * Serveur mandataire (anglais proxy) : le serveur receoit des demandes, les contrôle, puis les transmets à d'autres serveurs. Il peut être utilisé pour accélérer le traitement des demandes, ou faire appliquer des réglements (censure, confidentialité, etc).

    Exemple d'utilisation sur Internet: l'application web Google fonctionne à l'aide d'environ 15000 serveurs de bas de gamme groupés en grappes de 40 à 80 serveurs dans divers centres de traitement de données dans le monde.[4]

    Systèmes d'exploitation
    interface homme-machine minimaliste

    Il existe de nombreux système d'exploitation optimisés pour le travail de serveur, notamment dans les familles Unix et Windows NT.

    Dans ces systèmes d'exploitation l'accent est mis sur la sécurité informatique, en particulier la confidentialité et la disponibilité, ainsi que la capacité d'effectuer de nombreux traitements simultanément. L'interface homme-machine est souvent peu développée, les serveurs étant rarement manipulés.

    Dans les systèmes d'exploitations pour serveur, un noyau multitâche préemptif assure l'exécution simultanée de plusieurs traitements. Chaque processus est exécuté dans un espace confiné (anglais sandbox) de sorte que le crash ou le comportement inopiné de ce processus n'influence pas les autres processus.

    Pour assurer la confidentialité, chaque processus est attaché à un compte utilisateur (typiquement le compte de l'utilisateur qui a lancé la demande), et chaque opération est soumise à un mécanisme de contrôle d'accès qui l'autorisera ou la refusera en fonction d'informations de permissions, de listes de contrôle d'accès ou de privilèges.

    Les serveurs étant utilisés en réseau, le système d'exploitation est équipé de divers logiciels en vue de pouvoir être utilisé avec de nombreux protocoles, et de pouvoir être utilisé comme relai ou pour du routage (voir aussi proxy). Divers logiciels serveur sont inclus dans le système d'exploitation.

    Les serveurs servent souvent à stocker de grandes quantités de données. Le système d'exploitation permet d'effectuer automatiquement de manière régulière des tâches de routine en traitement par lots (anglais batch). Ce sont typiquement des tâches de sauvegarde ou d'archivage des données.

    D'une importance mineure, l'interface homme-machine d'un système d'exploitation pour serveur est peu développée, et les capacités multimédia sont réduites - les machines n'ont souvent pas de carte sonore. le X Window System est un logiciel d'interface homme-machine en architecture client-serveur inclu dans la quasi totalité des systèmes d'exploitation Unix[7].

    Logiciels

    Est appelé serveur un logiciel qui traite des demandes envoyées via un réseau. Le démarrage et l'exécution du logiciel se fait sans intervention humaine, il peut avoir lieu lors du démarrage de l'ordinateur (anglais boot), ou sur demande. Rien n'est affiché à l'écran et le logiciel est invisible. voir aussi daemon.

    Un logiciel serveur donné peut co-opérer avec n'importe quel client qui utilise le même protocole. De même un logiciel client donné peut co-opérer avec n'importe quel serveur du même protocole.

    Serveur de fichiers
    Icône de détail Article détaillé : serveur de fichiers.

    Un serveur de fichiers réponds à des demandes relatives à la création, le déplacement, la suppression, la lecture, la modification ou le verrouillage d'un fichier. Les fichiers sont stockés dans les mémoires de masse du serveur - la plupart du temps des disque durs, et manipulés selon les demandes des clients.

    Les serveurs de fichiers sont souvent inclus dans les systèmes d'exploitation. CIFS est le protocole du serveur de fichier et d'impression inclu dans les systèmes d'exploitation Windows. NFS est un protocole courant des serveurs de fichiers des systèmes d'exploitation Unix. Samba est un serveur en protocole CIFS pour les systèmes d'exploitation Unix. FTP est un protocole de serveur de fichier très utilisé sur le réseau Internet.

    Un NAS est un équipement matériel / logiciel clé en main prévu exclusivement pour servir de serveur de fichier. Les NAS reconnaissent plusieurs protocoles.[8]

    Serveur d'impression
    Icône de détail Article détaillé : serveur d'impression.

    Un serveur d'impression réponds à des demandes en rapport à des travaux d'impression numérique. Les documents sont placés dans des files d'attente, puis envoyés aux imprimantes. voir spooling.

    Les demandes concernent la manipulation des files d'attente (une pour chaque imprimante): lecture du contenu, ajout ou suppression de documents, mise en attente, priorités. Le serveur envoie automatiquement les documents un après l'autre à l'imprimante. Les documents peuvent subir des transformations de format en vue de les adapter aux caractéristiques de l'imprimante destinataire. PCL et PostScript sont des formats de données courant en impression numérique.

    CIFS est le protocole des serveurs d'impression et de fichiers inclus dans les systèmes d'exploitation Windows. CUPS est un serveur d'impression courant sur les systèmes d'exploitation Unix.[9] JetDirect est une gamme de serveurs d'impression sous forme d'une carte d'extension à poser dans les imprimantes Hewlett Packard.[10]

    Serveur de base de données

    Un serveur de base de données réponds à des demandes de manipulation de données stockées dans une ou plusieurs base de données. Il s'agit typiquement de demandes de recherche, de tri, d'ajout, de modification ou de suppression de données.

    Le serveur de base de données fait partie d'un système de gestion de base de données (abréviation SGBD) - logiciel qui manipule une base de données - qui comporte un logiciel client et un logiciel serveur. Les demandes de manipulation de données sont souvent créées par un logiciel de gestion sous forme de requêtes en langage SQL, puis le client les transmet au serveur en utilisant un protocole propre au SGBD.[11]

    Oracle, Microsoft SQL Server ou MySQL sont des SGBD qui comportent un serveur de base de données.

    Une application informatique en architecture trois tiers comporte typiquement un serveur de base de données (tiers 3) avec un serveur web (tiers 2) et un navigateur web (tiers 1). L'application hébergée par le serveur web est le client du serveur de base de données.[12]

    Serveur de courrier
    Icône de détail Article détaillé : Serveur de messagerie électronique.

    Un Serveur de courrier réponds à des demandes d'acheminement de messages électroniques. Le serveur stocke les messages arrivés, et transmet les messages en partance au destinataire (un autre serveur de courrier). Un serveur de courrier réponds également aux demandes de manipulation et de récupération des messages stockés.

    SMTP est un protocole utilisé pour acheminer un message électronique entre un client et le serveur, aussi bien qu'entre un serveur et un autre serveur. POP est un protocole utilisé pour récupérer les messages stockés et les transmettre au client. IMAP est un protocole utilisé pour examiner et manipuler les messages stockés à partir d'un client.

    Les messages en partance sont souvent placés dans des files d'attente, et envoyés groupés à intervalles réguliers. voir spooling

    Un webmail est une application placée sur un serveur web, qui agit comme un client sur un serveur de courrier.

    Serveur web
    Icône de détail Article détaillé : serveur HTTP.

    Un serveur web réponds à des demandes de consultation de documents tels que ceux du World wide web. Chaque passage d'un document hypertexte à l'autre par parcours d'un hyperlien dans le logiciel client (la plupart du temps un navigateur web) provoque l'envoi d'une nouvelle demande. Chaque demande peut être envoyée à un serveur différent.

    En réponse à une demande, le serveur peut envoyer un document qui est stocké en tant que fichier dans les mémoire de masse du serveur, ou exécuter un traitement puis envoyer le résultat sous forme d'un document. HTTP et HTTPS sont les protocoles des serveurs web.

    Apache est un serveur web pour les systèmes d'exploitation Unix et Windows. Internet Information Services (abrégé IIS) est un serveur web inclu dans les systèmes d'exploitation Windows.

    Une application web est un logiciel composé d'un ensemble de traitements qui créent des documents instantanés suite à la réception de demandes de consultation. Le webmail, le wiki, et le weblog sont des applications web.

    Pour plus détail: http://fr.wikipedia.org/wiki/Serveur_informatique
     

Partager cette page